Avec Vous à Bois le roi

AGRESSION PHYSIQUE D'UN CONSEILLER D OPPOSITION

Déclaration solennelle des élus du groupe AVABLR et des élus du groupe indépendant lue devant les conseillers réunis pour le Conseil municipal du 15 juin

 

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus de la majorité,

 

Nous tenons à dénoncer  les actes de violence subis par Monsieur David Dintilhac qui a été agressé physiquement par un élu de votre majorité. Rien ne justifie de tels actes de violence.

Ces actes sont graves.

Une telle attitude est intolérable et inacceptable, elle l’est encore plus dans le contexte actuel où la violence devient  dans notre société un mode récurrent d’expression.

Ces actes sont d’autant plus inadmissibles qu’ils ont été commis par un élu, responsable de la culture, et qui plus est, dans l’exercice de ses fonctions.

De tels actes démontrent à quel point la municipalité est enferrée dans des pratiques sectaires et a perdu le sens de la démocratie et du service.

Monsieur le Maire, nous demandons solennellement que vous rétablissiez immédiatement des pratiques démocratiques et le dialogue au sein du Conseil.

Il est de votre responsabilité d’instaurer un climat de respect, de dialogue, d’écoute et de confiance entre les élus.

Nous demandons le rétablissement d’un conseil municipal par mois afin que les élus  puissent échanger et les élus de l’opposition s’exprimer. Nous demandons le retour à un fonctionnement normal des commissions internes, l'extension des tribunes libres à tous les groupes et l'augmentation du nombre de signets de ces tribunes, les PV remis accessibles aux bacots sur le site de la ville.

Enfin, nous vous demandons de faire de notre mairie la maison de tous les élus, ouverte à tous, régie par des principes de tolérance et de bienséance et guidée par des valeurs républicaines qu’il vous appartient de faire respecter.

Nous vous demandons d’agir en maire responsable et en bon père de famille. Nous vous demandons  de sanctionner l’élu responsable de ces actes qui ne peuvent être tolérés ni dans notre commune ni ailleurs.

Nous demandons à tous les élus de la majorité de condamner officiellement une telle attitude qui, encore une fois, ne peut trouver justification aucune.

Nous demandons par ailleurs à l’élu concerné de prendre ses responsabilités et de démissionner.

Enfin, à titre personnel, je vous le dis, Monsieur le Maire, aujourd’hui tout particulièrement et plus qu’hier, je suis soulagée de ne plus  faire partie de votre majorité qui je l’espère, mesure la gravité de tels actes qui sont révélateurs de l’état d’esprit détestable qui gangrène notre municipalité.

Déclaration commune de Solange Blais Perrin, Roland Bony ( Elus de Avec Vous Bois Le Roi), Isabelle Cardona, Frédéric-Jérôme Cardona (élus ayant rejoint l’opposition).

 

Bois-le-Roi Le conseiller municipal porte plainte contre un autre élu pour violences

13/06/2016 à 18:41 par agnes Voilà une affaire qui ne devrait par redorer l'image de la vie politique. Un conseiller municipal d'opposition de Bois-le-Roi, David Dintilhac, a porté plainte contre un élu de la majorité en charge de la culture, pour des violences présumées.

http://www.larepublique77.fr

 


 

Depuis son élection, le maire Jérôme MABILLE, du seul fait de ses pratiques sectaires, institue au sein du Conseil Municipal une tension permanente entre majorité municipale et oppositions. Ce climat de "guerre froide a aujourd'hui gravement dérapé.

 

Par la déclaration ci-dessus, lue devant les conseillers municipaux réunis le 17 juin dernier, les élus d'AVABLR et le groupe des élus indépendants ont voulu solennellement marquer leur entière solidarité avec leur collègue David DINTHILLAC physiquement et gravement agressé par le conseiller municipal délégué de la culture de la Municipalité MABILLE.

 

Le maire de BLR n’a opposé à cette présente déclaration que des réponses dilatoires occultant notamment le fait que cette agression publique et avérée :

  • résultait d'une interpellation pacifique relative à la vie municipale ;

  • a été exercée par l’agresseur en plein exercice de sa fonction de conseiller délégué à la culture.

Les élus de la liste AVABLR prennent dès lors acte :

  • du déni de Jérôme MABILLE qui confine l'agression à un incident personnel et privé, sans rapport avec la vie municipale ;

  • de la responsabilité politique qu'endosse Jérôme MABILLE refusant de sanctionner politiquement l'agresseur en lui retirant sa délégation à la Culture,

  • de l’attitude des élus majoritaires qui, par leur passivité et leur mutisme, soutiennent de fait l’inacceptable comportement de l’un d’entre eux.

 

Les élus de la liste AVABLR affirment :

  • que M. ESCUDERO n'est plus digne de représenter les bacots ;

  • que la Municipalité qui atténue la gravité des faits reproché à l'un des siens prend le risque d'une accentuation des dérives autoritaires de son maire.

Dans ce contexte les élus d'AVABLR renouvellent plus que jamais leur appel à la vigilance citoyenne* envers une municipalité qui s'exonère de toute compassion envers la victime et qui par son laxisme coupable flatte en son sein les comportements les plus inadmissibles.

 

 S. BLAIS, R. BONY et tous les candidats et candidates de la liste AVABLR

 

  ** relire à ce propos la conclusion de notre tract d'avril 2015 "Un an déjà !" en rubrique "PUBLICATIONS", sous rubrique "1 an déjà"

ou en cliquant sur ce lien

publications

....Nous appelons les bacots à la vigilence démocratique....
http://www.avecvousblr.fr


                http://www.avecvousblr.fr/archives/publications/index.html

 

 

 

 

 

Posté par coguerin à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Intercommunalité: Sabotage ou incompétence?

Le choix de la nouvelle structure intercommunale, par la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale (CDCI), conditionne durablement l'avenir de BLR.

Il en constitue l'élément structurant des prochaines décennies.

La CDCI, en agréant d'emblée le souhait de Fontaine-Le-Port de rallier les communes du plateau briard, annihilait les espoirs de BLR.

Aussi, le projet de J. MABILLE de rapprochement avec la communauté de communes "Seine-et-Forêt" (Vulaines + Héricy + Samoreau) n'a même pas été étudié!!

Cet échec stratégique résulte de la méconnaissance de l'importance du sujet, d'une mobilisation tardive, brouillonne et non partagée, dont la conséquence fût un projet bâclé et sans contenu, mollement soutenu par la Municipalité.

Laborieusement élaboré en effet au terme de deux années d'attentisme, le projet bacot se révélait être d'une rare indigence. Confectionné sans concertation par la majorité de J. Mabille, notre Maire oublia, en outre, de le populariser auprès des autres maires appelés à collectivement décider.

Il n'a donc pas pesé lourd face au projet strucuré du maire de Fontaine-Le-Port et de son actif entregent.

La CDCI a donc basculé BLR dans la future communauté d'agglomération de FONTAINEBLEAU-AVON, au sein de laquelle nous ne pèserons pas.

Incompétant pour défendre son projet, J. Mabille aggrave son cas en refusant l'éventualité d'une fusion souple avec CHARTRETTES sous forme de "Commune nouvelle".

En écartant toute étude préalable de ce projet il nous inerdit, sans raison avouée, de peser face à FONTAINEBLEAU-AVON!

S BLAIS

R BONY

 

Posté par coguerin à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2016

Conseil municipal du 15 juin

ordre du jour

conseil_15_juin_Ordre_Du_Jour

Posté par coguerin à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Conseil Municipal du 15 juin 2016

QUESTIONS

d’AVEC VOUS A BOIS LE ROI

  

  1. Question relative aux droits d’expression des élus d’opposition issus de la majorité municipale.

 

Votre réponse Monsieur le Maire, lors de précédents conseils, est illégale. La loi Notre conforte clairement le droit d’expression de ces élus. Or cette loi, comme toute loi, s’applique bien entendu sans que les intéressés aient besoin de le demander ; en conséquence quand Monsieur le Maire allez- vous appliquer la loi concernant l’expression des élus Monsieur et Madame CARDONA dans le bulletin municipal ?

  1. Vous aviez promis aux bacots la nomination de 2 élus référents par quartier, quand allez-vous le faire ?

  1.  Vote relatif à l’organisation matérielle des conseils municipaux.

Nous n’avons jamais demandé l’inscription d’une quelconque délibération quant à l’achat éventuel de micros supplémentaires pour les Conseils Municipaux. Nous demandons des votes sur l’organisation matérielle des conseils, à savoir un vote sur la mise à disposition des conseillers municipaux de micro supplémentaires pour fluidifier et accélérer les débats.  Concernant les inondations, celles-ci ont révélé une incapacité manifeste de la voirie a évacué les pluies torrentielles notamment dans la rue du général LECLERC, rue Gustave BAUDOIN, avenue FOCH... Nous pensons qu’il est nécessaire de prioriser les rues impactées par les inondations dans le plan de réfection de la chaussée plutôt que de s’engager dans des travaux de pur embellissement. (cf. rue du 23 août). Qu’en pensez-vous ?

  1. Concernant les inondations, celles-ci ont révélé une incapacité manifeste de la voirie a évacué les pluies torrentielles notamment dans la rue du général LECLERC, rue Gustave BAUDOIN, avenue FOCH... Nous pensons qu’il est nécessaire de prioriser les rues impactées par les inondations dans le plan de réfection de la chaussée plutôt que de s’engager dans des travaux de pur embellissement. (cf. rue du 23 août). Qu’en pensez-vous ?


  1. Dès qu'une "catastrophe naturelle" se produit, le maire doit immédiatement :

  • signaler aux sinistrés qu'ils doivent déclarer les dommages subis à leur assureur (comme lors d'un sinistre classique).

  • informer ses administrés, par voie de presse ou d'affichage, que la mairie peut établir une demande communale de reconnaissance en l’état de catastrophe naturelle à leur requête, si leur assureur la sollicite pour procéder aux indemnisations des dommages.

 

Par ailleurs, le maire doit recenser les dommages subis dans sa commune, établir un rapport descriptif de l'événement

ainsi que des photos, situer les lieux touchés sur une carte de la commune et transmettre le dossier, accompagné de

LA DEMANDE COMMUNALE DE RECONNAISSANCE EN L’ETAT DE CATASTROPHE NATURELLE au service

interministériel de défense et de protection civile (SIDPC) de la préfecture qui, après avoir collecté l'ensemble des

rapports nécessaires à l'analyse du dossier (rapports météo, DDT, DREAL direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement...) l'adresse au Ministère de l'Intérieur

 

Monsieur le Maire, merci de nous informer de l’état d’avancement de la procédure de demande de reconnaissance en l’état de catastrophe naturelle de notre commune.

  1. Nous souhaiterions obtenir un point sur l’état des sinistres dans la commune et, au vu de cette récente expérience, notre Plan communal de Sauvegarde (PLS) doit- il être modifié ?

  1. Monsieur le Maire vous avez été interpellé par des médecins de Bois le Roi vous alertant sur la désertification médicale de Bois le Roi. Vous n’avez pas dénié leur répondre. Quelles sont les solutions que vous comptez mettre en place. ?

 

  1. Des bacots vous ont saisi ainsi que nous sur les nuisances sonores à l’aire de jeu du Clos St Père, notamment en soirée et la nuit. Quelles sont les mesures que vous comptez mettre en œuvre pour réduire l’utilisation non adéquate de l’aire de jeu ?

 

 

Posté par coguerin à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2015

Intercommunalité, où est l'analyse de Bois le Roi?

les bacots qui sont venus à la réunion  le 21 novembre atttendaient une réelle information.

C'est à dire une analyse sérieuse des différentes options d'intercommunalité, une étude comparative toute simple.

Ils sont restés sur leur faim malgré "le verre de la convivialité" qui ne comble pas le déficit d'implication de l'équipe Mabille.

Le site de la mairie reflète d'ailleurs magnifiquement ce vide absolu.

Pour info à titre d'exemple, l'analyse de Barbizon. Et oui c'est possible.

Réforme territoriale

Le Préfet de Seine-et-Marne vient de proposer un projet de Schéma de coopération intercommunale (SDCI) qui intègre la communauté de communes du Pays de Bière (10 759 hab.)
Petite
http://www.barbizon.fr

 

Posté par coguerin à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Report du conseil communautaire

L'équipe Mabille annule la réunion du groupe de travail "intercommunalité"

du 24nov 2015, sans date de report.

Raisons évoquées:

-Décision de Fontaine le Port

- Tenue de la réunion publique du 21/11

- Prochaine réunion publique de Chartrettes le 2 décembre.

 

Cela laisse à penser que Bois le Roi attend le verdict de Chartrettes, partenaire dont il ne serait plus tout à fait sûr du choix?

Si c'est le cas, ce serait bien ici la preuve de l'impréparation et du défaut de projets communs pour l'avenir de notre intercommunalité.

à suivre....

 

Posté par coguerin à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :