Mes impressions du conseil du 1er avril

Appel des présents : 7 élus de la majorité, dont 3 adjoints, absents mais représentés ; soit  : 1/3 des élus de "L'esprit bacot" manquant à ce conseil. Rappelons que ce dernier s'est lui même tenu suite à l'annulation faute du quorum requis (càd le nombre minimal de conseillers physiquement présent pour déclarer valide la séance de conseil).

Eau : Le rapport 2013 sur les services de l’eau par Véolia délégataire, présenté par M. Turquet.

Solange BLAIS (Avec Vous à Bois Le Roi) remercie la Municipalité pour la publication de ce rapport - calamiteux pour Véolia. Le délégataire n'a pas rempli ses missions : le réseau fuit, les compteurs ont plus de 15 ans, la facturation est scandaleusement abusive  (7 à 8 emplois temps plein facturés au lieu de 2 ou 3 en service effectif).

Elle conclut que face à un prestataire qui ne fournit pas le service pour lequel il est payé et dont la gestion est opaque, le changement de gestion de l’eau s’avérerait bénéfique pour la ville et les bacots. Nous préconisons le passage en Régie municipale

M. Alain HENRY (élu majoritaire) informe que si la gestion passait en Régie, Véolia revendrait les compteurs à la ville. COMMENT ?? Ai-je bien entendu ? Il faudrait racheter des compteurs qu’on loue déjà, et qui de surcroît n’ont pas été changés ? Mais au fait, si c’est à leur valeur réelle, ce sera à titre symbolique, puisque les compteurs sont obsolètes, fait reconnu par Véolia.

Les conclusions du rapport d’un autre consultant  pour une autre étude sur l’eau sont ainsi attendues mi-mai…………Bien tard

Roland BONY (Avec Vous à Bois Le Roi) rappelle à M. le Maire que dans son programme électoral il s’engageait à informer les bacots des résultats des études, et demande que « le rapport Bert » (rapport technique et financier sur l’eau) soit mis en ligne sur le site de la mairie. M. Mabille répond que ce sera chose faite dès le lendemain. Nous étonnons que cela ne soit pas déjà le cas ; cette étude est consultable sur notre site depuis le mois de septembre 2014 !!!

Randonnée des trois châteaux (question « Tous pour blr ») : L’équipe municipale de « l’esprit bacot » ne relaiera pas l’information sur le site de la mairie. Elle considère que cela est sans objet puisque cette année la randonnée se déroule dans le nord du département, et que Bois le Roi ne participe pas à l’organisation. . L’esprit d’ouverture n’est pas synonyme d’"esprit bacot !

Abonnement à « Charlie Hebdo » (question « Avec Vous à Bois Le Roi ») : Où est Charlie ? Assurément pas à la bibliothèque municipale !

La bibliothèque ne s’abonnera pas au journal, M. Mabille se réfugie courageusement derrière les arguments de la bibliothécaire municipale : " C’est un hebdomadaire, et il n’y a pas d’hebdomadaires à la bibliothèque ! " (les terroristes n'avaient qu'à le savoir !). 

" C’est un journal de tendance, et il n’y en a pas à la bibliothèque ". Notons que c'est pour éviter que le terrorisme ne deviennent tendance que nous sollicitons cet acte symbolique à la bibliothèque. Solange BLAIS (AVABLR) rappelle ainsi que la bibliothèque est municipale et que cet abonnement est exceptionnel au vu des évènements du 7 janvier dont la tragédie justifie pleinement une exception dans les règles de gestion édictées nulles part et, par ailleurs si elles l'étaient, demeurant assurément nullement intangibles. Les bacots seraient-ils outragés de voir trôner Charlie sur un présentoir ? C'est proprement ridicule !

Concernant les tendances, qu'est ce que le neutralité ? Qui la définit, la détermine et l'exerce ? Un fonds de bibliothèque sans tendance est déjà un choix politique "non neutre". Ce que nous voulons c'est la diversité des points de vue,  c'est la réfléxion critique par la confrontation des idées et non point l'anesthésie de celles-ci sous couvert de "neutralité" ! Réduire l'expression politique c'est exactement ce que voulaient les assassins de Charlie. Dommage que sur la défense de la liberté d'expression d'aucuns témoignent d'une coupable timidité !

Afin de contouner les arguments factices, nos élus ont alors proposé d'abonner la mairie en substitution de la bibliothèque. Peine perdue ! Ce qui était impossible  pour une bibliothèque aux yeux de la majorité municipale (un abonnement à une revue !!!) ne l'était pas davantage pour l'hôtel de ville !

Unité nationale, solidarité, liberté de la presse… vidées de sens pour les esprits étriqués de « l’esprit bacot ». A Bois le Roi, l'Esprit bacot n'est pas Charlie !