330px-Montesquieu_Defense

Déclaration de Camille GIRE au conseil municipal du 18 octobre 2018

 

 «  Félicitations, Monsieur le Maire, pour votre élection.

Nous félicitons de même toute l'équipe Unis pour Bois le Roi et nous lui souhaitons énergie, dynamisme et réussite pour réaliser les projets dont Bois le Roi a besoin.

Avant de préciser la position de notre groupe pour le court mandat qui va suivre je souhaiterais remercier le personnel de la commune et les citoyens qui ont permis l'organisation et le bon déroulement dans un climat serein des 2 tours de scrutin du 7 et 14 octobre. J'aurais aimé le dire dès dimanche soir, mais apparemment il n'était pas prévu, après la déclaration du vainqueur, que les équipes perdantes aient la parole. C'est dommage !

Nous remercions chaleureusement les habitantes et habitants de Bois le Roi qui ont  voté pour  « La liste Éco-Citoyenne Avec vous à Bois le Roi ». Ils ont montré leur volonté que les valeurs mises en avant par notre liste : justice sociale, citoyenneté, écologie, épanouissement de tous les bacots, accès de tous aux activités culturelles et sportives, démocratie participative, soient présentes et défendues au sein du conseil municipal.

En gardant comme fil conducteur ces valeurs, nous ferons au cours de ce mandat, comme nous l'avons toujours fait, des propositions concrètes et nous étudierons chaque dossier avec sérieux, conviction et énergie. Nous serons ainsi une opposition qui se veut constructive et utile à l'intérêt général et au dynamisme de Bois le Roi.

Pour qu'une opposition - comme la nôtre - soit concrètement constructive, il est nécessaire que les pratiques de la majorité montrent des ouvertures permettant la coopération et le partage des informations.

 

Comme nous l'avons écrit entre les deux tours à l'ensemble des listes, nous attendons aussi de votre part des avancées pour une démocratie locale vivante et partagée :

  • nous attendons plus de démocratie participative : la démocratie représentative ne suffit pas. Lors du scrutin de dimanche dernier, seulement 46% des bacots se sont exprimés ;
  • pour une meilleure prise en compte de l'expression de tous les bacots, nous demandons :
    • la constitution de conseils de quartier avec une enveloppe budgétaire et un référent élu,
    • la mise en place d'un conseil des jeunes et d'un conseil des aînés,
    • l'ouverture des commissions municipales consultatives aux bacots et aux associations ;
  • nous attendons aussi plus de démocratie au sein du conseil municipal ainsi qu’une prise en compte légitime de l'expression des oppositions (oppositions minoritaires en sièges mais dont il faudra se souvenir qu’elles rassemblent plus de la moitié des suffrages). Nous demandons donc la mise en place rapide d'un groupe de travail visant à élaborer ensemble le règlement intérieur du conseil municipal. Ce règlement intérieur doit être voté dans les six mois suivant le renouvellement du conseil, mais vu la brièveté du mandat actuel, nous souhaitons qu'il soit opérationnel dès janvier 2019 et permette à l'opposition de travailler de façon constructive aux projets, de s'exprimer équitablement et de faire avancer des propositions différentes.

 

En parlant de projets à travailler, nous pensons en premier lieu à celui de la maison médicale. Le projet de maison médicale est un sujet dont l'urgence et la nécessité ont été reconnues par l'ensemble des listes. Nous demandons donc de travailler ensemble, dès maintenant sur ce projet et tout au long de son élaboration. Pour notre part ce sujet est prioritaire et nous sommes convaincus de l'intérêt d'un travail collectif pour une réalisation meilleure et durable. Nous y sommes prêts !

 

Pour finir mon propos, le rôle de l'opposition est aussi de favoriser une plus grande transparence des décisions prises, de questionner ce qui est souvent présenté comme évident, d'alerter sur les conséquences de certains choix, d'avancer des solutions alternatives, en un mot : s'opposer. Nous tâcherons donc d'être constructifs, vigilants et créatifs ».