Le départ de Samois fragilise notre communauté de communes.

Afin que Bois le roi ne soit pas engloutie par des géant tels Melun ou Fontainebleau  nous préconisons le rapprochement avec des structures de taille similaire à la notre, en l'occurence avec l'intercommunalité Héricy/Vulaines/Samoreau.