Voiries, circulation (dont la circulation douce) et stationnement doivent en effet être conjointement repensés et redessinés dans un plan d’ensemble programmé.

Nous nous engageons :

  • à: mener une étude intercommunale en concertation avec les populations, analysant le flux de véhicules et visant

◦      à limiter l'utilisation des voitures des usagers de la gare ;

◦      à permettre une optimisation des transports en commun et de l’utilisation des parkings existants à la périphérie (Chartrettes, Fontaine-le-port) tout en maintenant la gratuité du parking de la gare ;

◦      organiser un plan de circulation dans Bois-le-roi rendant plus accessibles à nos concitoyens les commerces et les services par la mise en place de mini bus.

  • à établir un bilan général de la voirie (trottoirs, voies de circulation et enfouissement des lignes) dont l'état à Bois-le-roi s'avère non sécurisé et discriminant (personnes âgées, parents avec poussettes, handicapés etc.).
  • au terme de ce bilan, à soumettre au vote des bacots un choix de deux programmations alternatives affichant coûts respectifs, durée et stratégie fiscale qui en découlent.