11 mars 2017

Mabillonades et Intercommunalité

Après avoir torpillé toute alternative à l’absorption de BLR par la Communauté d’agglomération bellifontaine,

Notre mai(t)re n’a de cesse de complaire à M. Valletoux afin de pérenniser ses revenus en obtenant une place de Vice-Président de la nouvelle structure.

Le ma(i)tre s’est choisi un maître (en l’occurrence un double maître).

Gageons que d’aventure si le maire de Fontainebleau est élu Président de la Communauté d’agglomération notre épargne communale accumulée par la sur-fiscalisation et le sous-investissement chronique servira à financer le Grand Parquet (dont nous n’avons pourtant rien à cirer).

Notre Maire est dangereux, mètre étalon de l’incompétence, il est aussi suffisant qu’insuffisant.

 

Posté par coguerin à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Mabillonades et Football

"A l'occasion de ses voeux 2017, le maire invite les enfants de BLR à déposer des dessins relatifs au sport"

dessine moi un ballon

 

 On se demande encore pourquoi notre mai(t)re a réduit de moitié la subvention du Football Club bacot, bien incapable qu’il est de justifier l’injustifiable sinon que de compenser les intérêts à débourser de l’emprunt de 500 k€ allégrement souscrit sans nécessité ni mise en concurrence. La majorité municipale pense que BLR dispose d’une telle abondance de ressources que le gâchis ne se verra pas.

Notons que le FCB a été plusieurs fois labellisé pour la qualité de son action éducative et civique vers la jeunesse.

 

            La politique municipale est dangereuse, elle corrode le lien social dans la commune.

 

Football : le FC Bois-le-Roi manifeste devant la mairie

02/12/2016 à 12:27 par agnes De l'avis des organisateurs et malgré des conditions météorologiques difficiles, la réunion populaire sous les fenêtres de la mairie de Bois-le-Roi, mercredi 30 novembre, a connu un vif succès.

http://www.larepublique77.fr



Posté par coguerin à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Mabillonades et urbanisme:

 On se souvient que notre maire, souvent à court de raisonnement, verse facilement dans l’argument d’autorité.

Le martial « qui est le maître ici ? » résonne encore dans les mémoires.

On aurait pu en rester aux simples postures et autre coup de menton sans conséquence si notre mai(t)re ne s’était entêté à démontrer qu’il est le roi en son royaume.

Il ose tout (c’est d’ailleurs à ça qu’on le reconnait) et persiste à enfreindre lois et décrets.

Après un an de griseries à cumuler les signatures illégales de contrats, J Mabille passe à la vitesse supérieure en matière d’abus de pouvoir.

C’est désormais un chantier complet, l’avenue du 23 août, qui est illégalement engagé pour plus de 463 000 €. Le projet ni communiqué ni débattu en Conseil, celui-ci étant placé devant le fait accompli.

La politique municipale est dangereuse, elle est source de contentieux pour la commune.

 

 

Posté par coguerin à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 février 2015

Des Voeux à l'arraché

Impolitesse plus que maladresse

 rogue plus que rustre,

L'unité et la fraternité attendues en ces jours de janvier ne furent pas au rendez-vous lors des voeux du maire.

Cet accueil glvré lui vaut placard:

 

"VŒUX DU MAIRE A BOIS LE ROI : L’opposition n’est pas la bienvenue

 samedi 17 janvier Monsieur MABILLE, Maire de Bois le roi, a rassemblé autour de lui le conseil municipal lors de la cérémonie des vœux pour chanter la Marseillaise face aux évènements tragiques qui se sont déroulés en France les jours précédents. L’unité de la Nation à laquelle le Maire de Bois le Roi faisait référence dans son propos n’aura duré que le temps de l’hymne national puisqu’une fois chanté le dernier couplet il exclut de la tribune tous les conseillers municipaux de l’opposition.

Monsieur MABILLE n’a visiblement rien compris à l’élan national qui a habité nos concitoyens ces derniers jours. L’opposition de la liste « Avec vous à Bois-le-roi » le dérange. Cette exclusion confirme le portrait  que nous faisions de notre 1er édile dans le bulletin municipal : improvisation et sectarisme !

Improvisation du Maire sur les sujets stratégiques pour la commune tels que PLU, intercommunalité, mode de gestion municipale de l’eau, circulation routière autour de la gare.

Sectarisme du Maire dans la tenue des conseils municipaux qui, au mépris de la loi, limite notre droit d’expression dans le bulletin municipal au gré de ses envies et ne rend pas compte de sa gestion.

Monsieur le maire transformant la cérémonie conviviale des vœux en une rencontre de propagande pour sa majorité interdit aux conseillers d’opposition de souhaiter une bonne année aux bacots.

Monsieur le Maire, nous vous demandons de vous ressaisir. Premier représentant de notre commune, échelon de base de notre Démocratie, montrez-vous digne des valeurs républicaines de notre pays !

Liste  AVEC VOUS A BOIS LE ROI "

Ainsi que missive conjointe des groupes de l'opposition   2015_janv_courrier___la_majorit_

 

Posté par coguerin à 02:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

TRIBUNE

IMPROVISATION ET SECTARISME

 

Faute de réflexion, notamment sur l’intercommunalité (sujet déterminant tous les autres), la majorité est tétanisée par les dossiers de fond, improvise, son autoritarisme visant à masquer que le roi est nu.

PLU : la majorité découvre qu’en 2017 au plus tard le PLU passera à une intercommunalité supérieure à 20000 habitants, imposée car non réfléchie.

INTERCOMMUNALITE : la loi oblige l'adoption en mars prochain d'un schéma de mutualisation avec nos partenaires. Encéphalogramme plat sur le sujet, réunion d’informations prévue seulement fin janvier !

CIRCULATION : nulle réflexion intercommunale sur la congestion automobile de la gare. Refus d’un plan global de circulation : zéro solution à l’horizon !

EAU : régie ou délégation de service public ? À moins d’un an de la fin du contrat Veolia, les élus n’ont ni débattu, ni opté en conseil. À défaut d’être volontaire, le choix portera sur l’opérateur privé au résultat catastrophique.

DÉMOCRATIE : niant ses promesses électorales, la majorité municipale refuse d’ouvrir le conseil aux questions des bacots. Elle réfute encore la loi l'obligeant à publier les tribunes de l’opposition sur le site internet municipal.

CONSEIL : abandon de la fréquence mensuelle. Censure de nos interventions dans les comptes-rendus. Mensonge de la majorité prétendant avoir mis en place toutes les commissions (celle des finances est à peine créée, il en manque encore !). Refus de s’engager à fournir les éléments d’orientation financière (bientôt une obligation de la loi).

ACTIVITÉ : le maire réunit le conseil pour des modifications budgétaires de 3 €, mais ne prend aucune décision dans le cadre de ses compétences déléguées. À défaut d’énergie vouée à la commune, espérons qu’il améliore au moins son score au « démineur ».

La dimension de cette tribune étant illégalement soumise à l’arbitraire du maire, RDV sur « avecvous blr.canalblog.com »

Les élus d’AVEC VOUS A BOIS LE ROI

S  BLAIS

R  BONY

Posté par coguerin à 01:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,